Présidentielle

Une fois n’est pas coutume, je vous joins dans cette Obertine le message que, en tant que président des Poissons Roses, je viens de diffuser à nos sympathisants. Il illustre nos tentatives de faire vivre, malgré tout, une certaine vision de la gauche et notre échec.. A titre personnel, je m’interroge : Une 3ème gauche est-elle capable de se reconstruire sur les décombres de l’actuelle élection ou faut-il chercher à constituer au sein de la Macronie un véritable pilier gauche ?

Chères amies, Chers amis des Poissons Roses

Je tiens tout d’abord à remercier celles et ceux qui nous ont fait confiance en adhérant ou en renouvelant leur adhésion. Ce soutien, au-delà de l’aide financière – indispensable- qu’il nous apporte, est avant tout un encouragement à poursuivre notre action.

Aujourd’hui, je viens vers vous au sujet de notre ADRESSE, envoyée par mail et envoi postal aux 12 candidates et candidats à l’élection présidentielle.

 A ce jour, nous avons reçu trois réponses, émanant de Nathalie Arthaud, Nicolas Dupont-Aignan et Philippe Poutou. Nous les en remercions et avons posté leurs réponses sur notre site www.poissonsroses.org

Le conseil d’administration des Poissons roses s’est réuni le 3 avril par visio conférence et a validé le message que je vous adresse ce jour.

Nous prenons acte de l’impact limité de notre démarche et nous ne manquerons pas de l’analyser.

Nous rappelons que nous avons entrepris l’envoi de cette ADRESSE en constatant qu’il était impossible de mener une action commune avec un certain nombre d’associations, que nous considérons comme proches de nous. Ainsi, les Semaines sociales de France ont diffusé il y a quelques mois un Manifeste de l’engagement. Le Pacte civique est sur le point de diffuser un document sur la sobriété et la fraternité. Démocratie & Spiritualité va diffuser un Appel à un sursaut spirituel (que nous avons accepté de co-signer).

Nous avions annoncé que nous procèderions à l’analyse des réponses que nous recevrions et que nous soumettrions au vote des adhérents les orientations que les Poissons Roses envisageaient de faire connaître dans la perspective du scrutin du 10 avril.

Dans les conditions actuelles, nous y renonçons.

Nous avons envisagé un moment de mener une analyse comparative des programmes des 12 candidats en les croisant avec nos 12 questions. Nous y avons renoncé faute de bras et de têtes pour mener ce travail. Au demeurant, les médias ont réalisé un travail de qualité et il est possible de trouver dans de nombreux supports des présentations détaillées des engagements de chaque candidat.

Nous considérons qu’aucun candidat, comme il est hélas de coutume, ne répond à toutes nos exigences. Personnalistes, attentifs au respect de la personne humaine et notamment au Peuple Invisible (titre de notre avant dernier rapport), nous sommes soucieux de la justice sociale dans tous les domaines. Nous sommes favorables à l’émergence d’une Europe souveraine (une Communauté fédérale européenne) capable de marquer son indépendance dans la conjoncture guerrière qui s’est imposée depuis un mois. Nous souhaitons un engagement net dans la transition écologique ( cf notre dernier rapport sur La crise écologique, une chance pour la démocratie). Nous sommes également favorables à une laïcité de reconnaissance (cf nos trois livrets sur la laïcité). Le préambule de notre ADRESSE, validé par le CA, développe nos points non négociables.

Nous invitons chacune, chacun à aller voter car la possibilité de voter est un attribut précieux de la démocratie. Nous ne pouvons pas négliger ce mode d’expression, même si certains peuvent le considérer comme insuffisant.

Chacune, chacun est naturellement libre de son choix.

Nous mettons en garde contre les candidates et candidats qui ont un discours de haine et d’exclusion, notamment vis-à-vis des étrangers, des plus fragiles et des plus pauvres, et qui veulent se soustraire à la construction européenne.

Nous vous adressons notre fidèle amitié

Pour le conseil d’administration

Patrice Obert

Président

Commenter

Patrice Obert